+1 vote
38 vues
par (5 points)   dans Objets, meubles, vêtements
Les couches lavables génèrent moins de déchets, mais il faut plus d'eau et d'énergie pour les laver. Au final, sont-elles vraiment plus écolos que les couches jetables ?

1 Réponse

+3 votes
par (353 points)  
edité par

En 2 mots : les couches lavables sont en effet susceptible d'engendrer une consommation similaire en eau, en revanche, pour peu que ces bonnes pratiques soient appliquées, elles vont conduire à émettre (beaucoup) moins de CO2 :

  • Utiliser les couches lavables pour davantage que 1 seul enfant (ce qui est donc le cas si on les achète d'occasion puis qu'on s'assure de les revendre ensuite)
  • Ne pas utiliser de sèche linge et ne pas repasser les couches
  • Utiliser un lave linge avec de très bonnes performances environnementales
  • Ne lancer que des machines à pleine charge
  • Ne pas laver à trop haute température
  • Réutiliser les voiles jetables


Plus en détails

Il existe plusieurs analyses de cycle de vie qui comparent les impacts des couches jetables et couches lavables. Une étude britannique de 2008 trouve que dans leur scénario standard les couches lavables et jetables émettent autant de CO2 l'une que l'autre mais que l'application des bonnes pratiques mentionnées donnent l'avantage aux couches lavables.
Si cette étude britannique fourni des résultats plutôt mitigés, il est intéressant de regarder aussi cette autre analyse de cycle de vie de 2013 (commandité et réalisée par une marque de couche lavable) qui commence pas émettre certaines critiques sur les hypothèses des scénarios étudiées par l'étude britannique (sur le nombre de changes par jour, les pratiques de lavage, et le fait que le mix électrique français est bien moins carboné que le mix électrique britannique compte tenu de notre parc nucléaire). Par ailleurs cette étude a ceci d'intéressant qu'elle réalise des comparaisons sur de nombreux critères et trouve que, si l'empreinte en eau n'est pas forcément favorables aux couches lavables, elles ont tout de même un net avantage sur la quasi totalité des autres critères (épuisement de ressources abiotiques, eutrophisation des milieux naturels, ...). Notamment cette étude trouve que les couches lavables émettent beaucoup de moins de CO2 que les jetables.


Enfin, notons aussi l'existence de cette étude de l'ADEME sur les bonnes pratiques pour réduire l'impact des couches lavables, à laquelle pourront se référer les lecteur intéressés par creuser ce sujet.

Bienvenue sur "mes Questions Zéro Déchet", où vous pouvez poser des questions et recevoir des réponses d'autres membres de la communauté.
Pour en savoir plus, vous pouvez vous référer au Mode d'emploi.
Ce site en est à ces débuts, alors n'hésitez pas à nous contacter pour toute suggestion d'amélioration.
...